05/04/2016

Reflections on the UN Ambassadors Seminar - Eva Assouline

Reflections on the UN Ambassadors Seminar - Eva Assouline

(Language: French)

J’ai eu la chance d’entendre parler de l’ EUJS par un ami de mon université, qui avait participé à ce séminaire, j’ai ensuite décidé de chercher l’association sur Facebook.

Puis, j’ai postulé au séminaire par le lien trouvé sur la page Facebook, les candidatures sont ouvertes à toute personne s’intéressant à des causes divers , tel que les droits de l’homme, l’antisémitisme en Europe,  j’ai pu ainsi bénéficier de cette chance incroyable d’aller au Nations Unis à Genève.

Etant étudiante en droit à l’Université Panthéon Assas à Paris, nous n’avons l’occasion d’étudier seulement une unique discipline, le  droit, j’ai décidé de m’y inscrire afin de gagner en connaissance en science politique.

Ce souhait fût totalement rempli par les jours que nous avons passés au Nations Unis et par la qualité des intervenants. En effet, ce  fût pour moi une expérience extrêmement enrichissante car nous pouvions poser à chaque intervenant des questions au cours du séminaire.

J’ai pu ainsi apprendre et comprendre comment les relations internationales se passaient au plus haut niveau, les nations Unis à Genève.

Après avoir écouté l’Item 7, concernant le conflit israélo-palestiniens, je me suis aperçue que les pays arabes (regroupés pour la plupart en coalition) utilisaient souvent le même vocabulaire, ce qui rendait leurs élocutions non pertinentes tant aux preuves rapportées et à la véracité de leurs propos.

Ainsi, pouvoir répondre aux accusations des « pseudos crimes commis par Israël », par l’élocution de deux étudiants (une étudiante espagnole et un étudiant anglais participant au séminaire) fût extraordinaire, car pouvoir s’exprimer dans l’hémicycle des Nations- Unis à un si jeune âge est une opportunité indéniable.

Mon intervenant préféré a été l’association ALMA, car cela relève, j’espère, de mon futur domaine de compétence, le droit international public, j’ai beaucoup apprécié leurs qualités pédagogiques, et l’atelier qui a suivi sur un cas juridique fictif.

Je conseille vivement à tous les étudiants juifs français de postuler à ce séminaire, car il n’est pas seulement enrichissant pour une future carrière professionnelle au plus haut niveau international, mais aussi pour rencontrer des étudiants juifs de toute l’Europe.

Pouvoir converser en Italien, ou en Espagnol, dans une Union Européenne, qui se veut multiculturelle, n’a pas de prix, n’est ce pas ?

Je ne peux que remercier la qualité de l’organisation et louer la gentillesse des membres du bureau dirigeant, qui ont tout mis en oeuvre pour nous intégrer dans le groupe et veiller à ce qu’on ne manque rien, (surtout en bouteille d’eau).

comments powered by Disqus